Samedi  29 juin à 21 h 30 à la Tuilerie de Bédarieux c'était le solo de Jean-Pierre Como

Pianiste charismatique et virtuose, identifiable par la finesse de son jeu, Jean-Pierre Como présentait « Com ô Paradis », son nouveau projet en piano solo. Invitation à traverser les atmosphères, les couleurs et les timbres de son univers. Guidé par la quête d’un jazz chantant et enchanteur, l’artiste célèbre la liberté, la mélodie et la spontanéité de l’imaginaire.  Co-fondateur du groupe SIXUN, récompensé du Grand Prix du Jazz Sacem 2023, le pianiste s’est affirmé très tôt en tant que leader, avec une discographie de quatorze albums. Il a joué aux côtés de grands noms -Michael Brecker, Didier Lockwood, Sylvain Luc, Stefano di Battista, Jean-Luc Ponty, André Ceccarelli, Paco Sery, Paolo Fresu, Aldo Romano, Sylvain Luc, Hugh Coltman, Anne Ducros...

En symbiose totale avec son instrument, Jean-Pierre Como se distinguait par son toucher de piano unique, des compositions et des mélodies d’une indicible beauté qui forment un langage qui ne passe pas par les mots, et qui est compris par autre chose que la raison. Il a proposé une musique sans cesse en mouvement, dense et lumineuse, qui transcende les frontières entre les genres. Quand douceur, énergie et intériorité se confondent en un même élan, une soirée pour illustrer cette formule d’Oscar Wilde : “La musique met l’âme en harmonie avec tout ce qui existe”.

loupe

Les photos sont de Philippe Pinet

 

 

 

 

 

Publié par Asso le samedi 29 juin 2024